Consultation diététique en ligne
Consultation diététique par Diététiciens et Diététiciennes Nutritionnistes 

Le Programme National Nutrition-Santé (PNNS)

 
 

Les origines du PNNS

Le Programme National Nutrition Santé
 
Par le biais d'informations nationales dans les écoles, auprès des médecins et diététiciens, grâce aux médias il paraît clair qu'il faut agir pour évoluer vers une alimentation plus saine !
En effet notre santé devient un vrai soucis, les chiffres suivants parlent d'eux même !
 

Les motivations de la création du PNNS

 
  • Les maladies cardiovasculaires causent plus de 30% de morts par an, c'est la première cause de mortalité en France !
  • Les cancers près de 240 000 nouveaux cas par an (les hommes un peu plus que les femmes).
  • L'obésité augmente sans cesses chez l'adulte mais on parle déjà de 16% d'enfants en surpoids et 11% des adultes! En 2004 - 41% des français sont en surcharge pondérale.
  • L'ostéoporose, expose les patients à un risque de fractures considérables. Elle touche : plus les femmes à partir de 50 ans.
  • Le diabète touche de en plus en plus de personnes près de 3% de la population française.
  • Près de 20 % de la population française a une cholestérolémie supérieure à la normale. Premier pas vers les maladies cardio-vasculaires.
 
Les coûts de santé augmentent en conséquence, le malaise moral des uns et des autres font que la prévention prend vraiment toute son importance.
 

Les objectifs nutritionnels prioritaires du PNNS

 
  • Augmentation de la consommation de fruits et légumes, au moins 5 par jour !
  • Augmentation de la consommation de calcium, au moins 3 portions par jour !
  • Diminution de la moyenne des apports lipidiques totaux à moins de 35% de l'apport énergétique total (AET) journalier.
  • Augmentation de la consommation de glucides (baisse de la consommation de sucres simples et augmentation de l'amidon), moins de sucre plus de féculents, arriver au moins à 50% de l'AET.
  • Diminution de la consommation d'alcool.
  • Diminution de la cholestérolémie, de la tension artérielle.
  • Réduire de 20% la prévalence de l'obésité et du surpoids. Stopper l'augmentation de la prévalence de l'obésité des enfants.
  • Augmentation de l'activité physique journalière (30 minutes de marche rapide par jour).
 

Les objectifs nutritionnels spécifiques du PNNS

 
  • Diminution de la carence en fer pendant la grossesse.
  • Amélioration du statut en folates (Vitamine B9) des femmes en âge d'avoir des enfants.
  • Conseiller et favoriser l'allaitement maternel.
  • Amélioration du statut en fer, calcium et vitamine D des enfants et adolescents.
  • Amélioration du statut en calcium et vitamine D des personnes âgées.
  • Prévention de la dénutrition des personnes âgées.
  • Lutte contre les déficiences en vitamines et minéraux et les dénutritions chez les personnes en situation de précarité.
  • Lutte contre les déficiences en vitamines et minéraux chez les personnes en période de régime restrictif, et les problèmes nutritionnels des personnes qui présentent des troubles du comportement alimentaire.
  • Prendre en compte les problèmes d'allergies alimentaires
 

Les premiers constats du PNNS

 
Prévu pour 5 ans, nous terminons la période du PNNS fin 2005 et nous avons constaté de l'intérêt de cette campagne. Les médias parlent de plus en plus de notre santé, les publicités ont évolué, certaines écoles proposent à leurs élèves des interventions ponctuelles sur la diététique, des chaînes de TV proposent des info diététiques quotidiennement...
 
Bientôt les assurances se mobiliseront pour prendre en charge une partie des consultations, certaines mutuelles santé le proposent déjà. Renseignez-vous.
 
A mon avis prolonger le programme, une alimentation saine et variée, un peu plus d'activité physique, et vous ?
 

Le PNNS en pratique

 

Une aide diététique, des conseils simples et pratiques au cabinet pour y arriver progressivement !

 
Mais aussi des interventions ponctuelles dans les écoles : Le PNNS : éducation alimentaire dans les écoles
 
  • Cours toutes classes, tous thèmes diététiques (équilibre, petit-déjeuner…).
  • Interventions pour enfants et parents.
  • Commissions de menus pour allier plaisir et santé.
  • Cours de cuisine