Consultation diététique en ligne
Consultation diététique par Diététiciens et Diététiciennes Nutritionnistes 

Brocoli anti-cancer ?

 
 

Le brocoli serait un légume anti-cancer ?

 
Le brocoli est un légume que beaucoup n’apprécient pas trop, et en particulier les enfants. Et pourtant, celui-ci contient un grand nombre d’éléments qui seraient bénéfiques pour la santé de l’homme. Étant composé de fibres, de plusieurs vitamines, et de différents minéraux, sa consommation est conseillée, car ce sera toujours un plus pour la santé. Mais, ce n’est pas tout. Ce qui attire le plus l’attention d’un grand nombre de personnes en ce moment, c’est le fait que, d’après des études effectuées récemment, le brocoli aurait aussi des vertus qui pourraient aider à éviter le cancer.
 

Les glucosinolates

 
En effet, en plus des différents éléments déjà jugés positifs pour le bon fonctionnement de l’organisme de l’homme, le brocoli contient aussi des glucosinolates. Ce sont, en fait, des molécules qui auraient la capacité de prévenir le cancer. Le brocoli permettrait donc de diminuer les risques de cancer du colon, de la prostate et encore de cancer de la vessie. Entre autres, les éléments composant le brocoli diminueraient aussi les risques de maladies chroniques, comme la bronchite chronique.
 

Alors c'est vrai ?

 
La propagation à grande échelle de ces affirmations et l’intérêt grandissant que cela a suscité auprès des consommateurs, a incité certains chercheurs à aller plus loin dans leurs recherches. Ceci, dans le but de vérifier la véracité des résultats obtenus lors de ces précédentes études. Ces recherches plus poussées les ont menées à la conclusion que, oui, les brocolis, comme plusieurs autres légumes d’ailleurs, ont bien des effets positifs sur la santé de l’homme. Mais, malgré cela, ils ne peuvent être considérés comme des remèdes à part entière contre les maladies comme le cancer.
 

Oui !

 
Ainsi, la consommation régulière de brocoli est bel et bien conseillée. Ceci, non pas uniquement pour prévenir le cancer ou les maladies chroniques, mais en particulier pour pouvoir profiter des bienfaits de tous les éléments qui le constituent et qui ne peuvent être que bénéfiques pour la santé de chacun. Chacun peut ainsi cuisiner le brocoli comme il lui plaît, et selon ses préférences et ses goûts. En tout cas, comme pour tous les légumes, une cuisson non prolongée est le meilleur moyen de garder actives les vertus de ses éléments. Entre autres, les bienfaits de ces éléments seraient mis en avant en y associant des condiments, comme de la moutarde par exemple.