Consultation diététique en ligne
Consultation diététique par Diététiciens et Diététiciennes Nutritionnistes 

Arrêt du tabac et prise de poids

 
 

Le tabac, les chiffres

Les effets néfastes sur la santé liés à la consommation de tabac sont largement prouvés, le sevrage montre vite ses effets bénéfiques.
En France 40% de la population adulte fume quotidiennement, chez les 18-24 ans cette proportion est de 50% !
La proportion de fumeurs à diminuer grâce aux campagnes de prévention et au prix sans cesses croissant du paquet de cigarette (5€ en moyenne soit plus de 30 de nos anciens francs ! Il y a 20 ans le paquet était à environ 1,5€ !!!). Arrêter de fumer
Etrangement ce sont plus les femmes qui commencent à fumer tôt et ont plus de mal à arrêter.
Le tabac cause tout de même plus de 600 000 décès par an en France !
 

Arrêt du tabac et prise de poids

Le poids d’un fumeur est en moyenne inférieur de 3 à 4 kg par rapport à un non fumeur. Cette différence est plus marquée pour la femme.
Lors du sevrage tabagique la prise de poids est quasi toujours présente mais très variable d’un individu à l’autre. On note une moyenne de 5 à 8 kg pris. Cette prise de poids à 10 ans de suivi était inférieure à 3 kg pour les hommes et 4 pour la femme.
D’une manière générale on peut dire que les fumeurs retrouvent le poids qu’ils auraient probablement eu si ils n’avaient jamais fumé !
Cette prise de poids est plus marquée chez les jeunes (<55 ans) et les gros fumeur (>25 cigarettes par jour), de même chez les personnes sédentaires.
 

Pourquoi prend-on du poids ?

On retrouve plusieurs facteurs à la prise de poids lors de l’arrêt du tabac :
  • Augmentation de la thermogenèse de la cigarette, la dépense énergétique d’un fumeur est de 3 à 6%
  • Apports énergétiques et comportement alimentaire
    Lors du sevrage tabagique les apports caloriques augmentent en général de 2 à 300 kcal (un mars, ½ baguette, 1 gros bout de fromage…). Surtout au début du sevrage, au-delà de un an les apports semblent se stabiliser aux apports avant arrêt du tabac.
    Hors il est très fréquent que dès l’arrêt de la cigarette certains compensent en mangeant plus aux repas, d’autres vont grignoter…
  • Activité physique
    Il semble que les fumeurs soient plus sédentaires que les non fumeurs. La prise de poids d’un actif physiquement sera moindre par rapport à une personne bougeant peu.
 

Comment éviter cette prise de poids ?

  • Alimentation adaptée sans restriction
  • Limitation des excitants (café, cola, alcool…)
  • Limiter votre présence dans des endroits enfumés
  • Activité physique modérée
  • Prise de substitut nicotinique au besoin
  • Soutien psychologique si besoin